Immobilisme


Immobilisme
    \
    BLUM (Léon)
    Bio express : Écrivain et homme politique français (1872-1950)
    «Toute classe dirigeante qui ne peut maintenir sa cohésion qu'à la condition de ne pas agir, qui ne peut durer qu'à la condition de ne pas changer, qui n'est capable ni de s'adapter au cours des événements ni d'employer la force fraîche des générations montantes, est condamnée à disparaître de l'histoire.»
    Source : À l'échelle humaine
    Mot(s)-clé(s) : Agir - Classe dirigeante - Durer - Immobilisme
    \
    CHATEAUBRIAND (François René de)
    Bio express : Écrivain français (1768-1848)
    «L'immobilité politique est impossible ; force est d'avancer avec l'intelligence humaine.»
    Source : Mémoires d'outre-tombe
    Mot(s)-clé(s) : Avancer - Immobilisme - Impossible
    \
    CONFUCIUS
    Bio express : Philosophe chinois (-555/-479)
    «Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient faire le contraire et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.»
    Source : Entretiens
    Mot(s)-clé(s) : Agir - Immobilisme - Majorité
    \
    DURUY (Victor)
    Bio express : Historien et homme politique français (1811-1894)
    «Les peuples, réunions d'hommes actifs et libres, ont des besoins toujours nouveaux ; pour eux, l'immobilité serait la mort. Nées des besoins généraux et contraintes, pour durer, de les satisfaire, les constitutions doivent se plier aux transformations qui s'opèrent dans les idées et les habitudes, comme l'enveloppe élastique et souple qui, suivant la croissance, cède et s'étend autour du germe qu'elle protège.»
    Source : Histoire de France
    Mot(s)-clé(s) : Besoin - Changement - Constitution - Durer - Habitude - Idée - Immobilisme - Peuple

Dictionnaire des citations politiques. . 2007.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • immobilisme — [ imɔbilism ] n. m. • v. 1830; de immobile ♦ Disposition à se satisfaire de l état présent des choses, à refuser le mouvement ou le progrès. L immobilisme gouvernemental. ⇒ conservatisme. ⊗ CONTR. Progressisme. ● immobilisme nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Immobilisme — Résistance au changement Pour les articles homonymes, voir Conservatisme (homonymie). Le conservatisme au sens générique est un phénomène psychologique relativement courant, appelé aussi résistance (ou aversion) au changement ou immobilisme,… …   Wikipédia en Français

  • immobilisme — (i mmo bi li sm ) s. m. Néologisme. Disposition à s attacher aveuglément aux choses anciennes. Un esprit d immobilisme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • immobilisme — im|mo|bi|lis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • immobiliste — [ imɔbilist ] adj. et n. • v. 1830; de immobilisme ♦ Marqué d immobilisme; partisan de l immobilisme. Politique, programme immobiliste. ⇒ conservateur. ⊗ CONTR. Progressiste. ● immobiliste adjectif et nom Qui relève de l immobilisme ; partisan de …   Encyclopédie Universelle

  • Miracle economique espagnol — Miracle économique espagnol Histoire de l Espagne Préhistoire de l Ibérie Celtibères …   Wikipédia en Français

  • Miracle économique espagnol — Ciutat de les Arts i les Ciències, à Valence : un grand nombre de villes côtières fondent leur développement sur l attrait touristique, marquant une rupture avec le passé. Cet article présente une perception positive de l évolution… …   Wikipédia en Français

  • FEMME - La sexualité féminine — La difficulté du problème de la féminité tient moins à la confusion des descriptions érotologiques qu’à la diversité des approches qui paraissent avoir renouvelé le sujet. Par l’étude anatomique et génétique de la différenciation sexuelle dans… …   Encyclopédie Universelle

  • inertie — [ inɛrsi ] n. f. • inhertie « atonie », h. v. 1370; lat. inertia ♦ État de ce qui est inerte. 1 ♦ Résistance des objets pesants au mouvement qui leur est imposé. L inertie de la matière. Centre d inertie. ⇒ gravité; barycentre. Force d inertie… …   Encyclopédie Universelle

  • stagnation — [ stagnasjɔ̃ ] n. f. • 1741; du lat. stagnatum, supin de stagnare → stagner 1 ♦ État d une eau stagnante, d un fluide stagnant. ♢ Par anal. Méd. Stagnation du pus dans une plaie. 2 ♦ (1764) Fig. État fâcheux d immobilité, d inactivité. ⇒ arrêt,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.